Faire du sport sur ordonnance, est si c’était réel ?

Faire du sport sur ordonnance, est si c’était réel ?

Faire du sport sur ordonnance, est si c’était réel ?

Faire du sport sur ordonnance, et si c’était réel ?

Le sport sur ordonnance, ça a démarré à Strasbourg, la première ville à le mettre en place en 2012. Mais désormais, la loi Santé permet aux médecins de France de prescrire un sport précis à leurs patients souffrant d’une maladie chronique, en rapport avec leur pathologie et pour accompagner les soins et les traitements.

sport.jpg

Cette loi est effective à partir du 1er mars dernier, et cette officialisation semble rapporter tous les suffrages. Les malades, leurs familles et les médecins eux-mêmes saluent l’adoption de cette loi.

Le sport sur ordonnance s’adresse à qui ?

Un médecin peut délivrer une prescription pour un sport particulier aux personnes qui souffrent de diabète, de cancer, d’obésité et de maladies cardiovasculaires. Naturellement, ces malades doivent être surveillés de près et suivis par des professionnels, animateurs sportifs, kinésithérapeutes, ergothérapeutes etc.

kinesitherapeutes.jpg

Ce sont ces derniers qui recommanderont le sport qui va apporter aux uns et aux autres les meilleurs bienfaits. Après évaluation de leur dossier médical et des entretiens avec les patients, ils peuvent les orienter vers la marche pour certains, la natation pour d’autres ou encore le vélo.

Les premiers résultats du sport sur ordonnance

Le sport sur ordonnance est efficace, les chiffres et les faits le prouvent. On peut prendre l’exemple d’une nette baisse du nombre de ceux qui souffrent d’obésité. En règle générale, les patients qui pratiquent le sport sur ordonnance prennent de moins en moins de médicaments. De plus, beaucoup parmi eux prennent du plaisir à faire une activité physique et ils gagnent sensiblement en qualité de vie. En tous cas, ceux qui ne font pas de sport régulièrement pensent que sur recommandation médicale, ils pourront plus facilement s’y mettre. Le hic, c’est que ce dispositif ne bénéficie pas encore de financement de la part de l’Etat.